La fièvre aurifère en Afrique de l'Ouest - Pierre Abensur
     
La fièvre aurifère en Afrique de l'Ouest
L'or est devenu le premier produit d'exportation du Burkina Faso détrônant largement le coton. 99,9% des 46 tonnes officiellement extraites des sous-sols proviennent des mines industrielles. L'orpaillage artisanal occuperait lui près d’un million de personnes mais ses revenus sont bien plus difficiles à évaluer. Reportage dans les mines de Djikando et Bolcholi, respectivement situées dans les environs de Gaoua et Djikando, à l’extrême sud-ouest du pays. La première fait l’objet d’une autorisation officielle d’exploitation détenue par Albert Oussé, un magnat local. Bolcholi est un site « sauvage » occupé par onze mille orpailleurs.
Top